Design & coordination d'écosystèmes vivants et résilients

Parcours de Mike METZ

  • Certificat – CCP en permaculture – ferme du Bec Hellouin – Bernard Alonso
  • Formations :
    • production de semences – ferme de la Tovrière
    • création et maintien des forêts comestibles
    • législation des semences 
    • composts et agradation des sols naturels
    • budgets et comptabilité pour l’agriculture – Abiosol
    • animation d’espaces agricoles
  • Certificat – gestion de projets en systèmes complexes – Sema Schlumberger
  • Certificat – architecture des systèmes complexes – CGEY / X
  • Formation initiale scientifique : ingénierie électronique

Un peu d’histoire personnelle…

Après des études en ingénierie électronique -c’est le secteur du spectacle vivant que je vise alors pour y devenir ingénieur du son- c’est finalement avec les ONG et le monde des organisations d’intérêt général avec lequel je vais oeuvrer pendant une vingtaine d’années. 

Quand je sors de l’école en 1998, on me demande d’intervenir sur les sites web, à peine naissants auprès du grand public. Ce sont les communautés de personnes en situation de handicap qui utilisent entre autre ces médias, qui leur permettent de sortir d’une certaine forme d’isolement.

Je commence à tenir un premier blog, et à animer des forums de discussion. J’y croise quelques uns de mes futurs mentors en design des écosystèmes, en architecture paysagère, en structuration de contenus, en rédaction, en référencement naturel, en animation et en formation, et aussi en recherche en biodiversité végétale.

La voie est déjà tracée, sans le savoir.

En 2000 la bulle internet explose. Je ne suis pas directement concerné : j’oeuvre en dehors des circuits marchands des grandes entreprises.

Mes mentors sont fortement impactés.

Je passe au service du Téléthon. En parallèle, j’explore le monde naissant des blogs, des communautés en ligne, des premiers réseaux sociaux, du monde du jeu vidéo massif en ligne (MMORPG), et quelque chose me travaille aussi : la question de l’alimentation et de l’autonomie. Mes coopérations avec le monde de la recherche en génétique et des OGM me montrent très vite les limites de l’alimentation. Comment peut-on produire 1 calorie alimentaire avec 4 calories issues du monde du pétrole et de la recherche, et où se situe la viabilité d’un tel système ? On est en 2001, et les données que je vois alors passer m’affolent. Pour un hypersensible c’est compliqué à gérer.

En 2006 ma réflexion me pousse à créer une ONG, pour soutenir l’évolution de la société vers un monde plus écologique.

2007 est l’année où mes activités se diversifient : des missions de conseil en marketing social pour des grandes ONG en France, puis en 2008 à l’internationale et également avec des personnalités politiques, et je rejoins le collectif inter-associatif l’Alliance pour la Planète. Naît de ce collectif des réflexions et des textes qui serviront de base et seront récupérés par la Présidence de la République d’alors, pour créer le Grenelle de l’Environnement. 

Entre 2010 et 2014, mes actions au service de la Nature s’intensifient : je créé Germinaissances, une activité semencière artisanale avec une technique ancestrale et modernisée de semences enrobées, je finalise mes déformations agricoles en vue de devenir un jour paysan quand une terre sera libre, et je débute l’animation de formations en agroécologie pour les particuliers et les aménagements paysagers au service des entreprises.
Pendant cette période, j’accompagne aussi ce qu’on appelle timidement alors de l’intelligence collective, sur une plateforme de conseil aux entreprises.

Hyperactif ? Non.
Après quelques accidents de la vie, je suis surtout un poly-actif et prolixe. Certains disent de moi que je suis bavard… 

Agir et transmettre

Depuis 2016, j’alterne les missions entre le monde des ONG et le monde agricole.

Je suis devenu paysan, sur petites surfaces, et ai cultivé des légumes pendant 4 ans au sein de l’association Fermelt avec peu de mécanisation.

Ce qui m’anime par dessus tout c’est l’autonomie en alimentaire, énergie et santé, et surtout soigner la Terre et les Humains. 

Avec mes collègues conscients, compétents, et réellement actifs, nous sommes présents et nous mobilisons auprès de ceux qui veulent agir tout de suite pour aller vers leur propre autonomie, et leur transmettre nos connaissances : familles, organisations, entreprises, villes, territoires…

Je regroupe donc mes diverses activités de design en écosystèmes, et de pilotage de projets vers une résilience globale, centrée localement sur l’alimentaire et l’énergie, l’habitat et la santé. 

Pour en savoir plus, je vous invite à consulter les aspects complémentaires de la question de la résilience alimentaire dans la rubrique Services :

Passions

  • Musique, chansons, et poésie
  • Contempler le monde
  • Randonnée